Démocrasseuse

Elle est présentée aux gamins comme étant fille de bonne naissance.
On dit à nos petits vauriens qu’à leur vie elle donnera du sens
Et les enfant croyant les grands s’inclinent en signe de déférence.
Mais ils grandissent, nos gredins, tout blottis dans leur ignorance.

Elle m’a frappé dans les valseuse, cette catin de Démocratie !
Elle était si belle si rieuse, elle n’est finalement qu’utopie.
Elle m’a séduis par ses berceuses, cette catin de Démocratie !
Elle n’est pas princesse mais crasseuse, adieux nos rêves de paradis.

On m’avait dit de cette belle qu’elle vaut bien qu’on se sacrifie
On m’avait dit qu’elle était celle qui méritait vers et chansons
On ne m’avait dit sous son règne c’est le pognon qu’on sanctifie,
Ni que ses brillantes enseignes n’étaient qu’augures de déceptions.

Elle m’a frappé dans les valseuse, cette catin de Démocratie !
Elle était si belle si rieuse, elle n’est finalement qu’utopie.
Elle m’a séduis par ses berceuses, cette catin de Démocratie !
Elle n’est pas princesse mais crasseuse, adieux nos rêves de paradis.

Mais il faut dire pour sa défense, qu’elle a de quoi charmer les cœurs.
Une bien illustre ascendance, des récits qui vous laissent rêveurs.
Ces mythomanes de grecs anciens nous ont fait gober leurs histoires
Démocratie n’est qu’une vieille fille qui voit mourir ses heures de gloires.

#democratie, #histoire, #histoire-courte, #poeme, #poesie