J’ai prouvé l’Âme

yeahsciencebitch
Si l’on admet que nos pensées sonnt réductibles à des schémas de connexions précis dans le cerveau entre des neurones assignés à une même aire de compétence,

Et si l’on admet les lois thermodynamique de conservation de l’énergie dans les systêmes fermés,

Alors on admet que les pensées dans le cerveau sont matière.
Ou énergie, c’est selon.

Mais si pensée est énergie, et si matières est énergie, alors qu’en est il de son energie potentielle, laquelle fût contrariée par un meurtre ou un suicide ?

Si l’énergie est conservée l’énergie potentielle aussi.

Aussi, en mourant, il n’y a que lâme qui a vécu qui meurt, et l’âme encore énergie potentielle survit.

4 réflexions sur “J’ai prouvé l’Âme

    1. Vous parlez biologie et local
      Je parle physique et global

      Ma reflexion suppose de vaincre votre argument. C’est l’objet de la première partie : admettre que la pensée future est énergie potentielle. Je pesne cela indéniable si l’on admet que la pensée est information au sens de la thermodynamique… Et vous

      Aimé par 2 personnes

      1. Si vous énoncez physique et si le postulat est : « l’âme encore énergie potentielle survit » alors elle devient onde car je ne vois pas une énergie survivre dans un milieu sans support. De fait, je reste binaire dans l’aspect : contenant/contenu.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s